JOHN BRANNEN : Mystery Street

On ne peut pas dire que la vie avait prédestiné JOHN BRANNEN à faire carrière dans le rock. Fils d'une bonne famille de l'état de Géorgie, le chanteur fut élevé en Caroline du Sud par sa mère et son grand-père, après la mort prématurée de son père, homme d'affaires dans le commerce du coton. Le jeune homme se cherchera longtemps, menant une vie de surfeur à Hawaii, s'essayant à la navigation dans les Antilles, puis revenant sur le continent pour poser momentanément ses valises à Nashville et New York. De ses errements naîtront au moins deux rencontres. D'abord un grand nom de la country : WAYLON JENNINGS, que Brannen cite comme une de ses principales influences ; et, plus décisif, JOE WALSH, le guitariste des EAGLES (pour qui Brannen co-signera longtemps plus tard un titre sur l'album du retour des Californiens en 2007). C'est en quelque sorte à Walsh que John Brannen devra d'être signé par le label Apache à son arrivée à Los Angeles, Walsh ayant convaincu Brannen de venir s'installer en Californie. En résulte ce premier album sorti en 1988, mêlant « heartland rock » et AOR, assez dans l'esprit de ce qu'on pu produire à la même époque des chanteurs comme TOM KIMMEL ou JOHN KILZER. On y retrouve naturellement un peu de BRUCE SPRINGSTEEN, notamment dans la voix écorchée de Brannen qui ne trahit rien de ses origines sociales tant il paraît avoir faim sur ce disque qu'on pourra décrire comme un rock mélodique habité et assez rude vocalement, sans trop de fioritures, mais porté par des mélodies souvent très efficaces (Desolation Angel, Paradise Highway, Mystery Street). A défaut de parler de classique, on le classera dans les disques fortement appréciables pour qui aurait envie de humer un peu les profondeurs de l'Amérique sans sacrifier grand-chose à l'accroche mélodique.

Tracklist : 
01. Desolation Angel
02. Primitive Emotion
03. The Drifter
04. Shadows In The Night
05. Paradise Highway
06. Dreaming Girl
07. Mystery Street
08. The Wild One
09. Searching For Satisfaction
10. Twilight Is Over
11. Running With The Storm

Line-up :

John Brannen (chant)
+
Kenny Greenberg (guitare)
Warner Hodges (guitare)
Tom Gray (clavier)
Dave Kiswiney (basse)
Mike Porcaro (basse)
Clyde Brooks (batterie)

Année : 1988
Label : Apache Records
Production : David Malloy



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...