GOLDEN EARRING : Cut

GOLDEN EARRING est probablement le groupe hollandais le plus connu mondialement, grâce notamment au gros succès commercial Radar Love, enregistré en 1973, mais que certains retardataires amateurs de hard FM ont découvert à travers la reprise qu'en avait fait WHITE LION sur l'album Big Game en 1989. Je ne saurais guère résumer la pléthorique discographie de ce groupe formé au début des années 60 par le guitariste (alors adolescent) George Kooymans — qui en est resté le maître d'oeuvre, au côté du chanteur Barry Hay qui se joignit au groupe quelques années après sa naissance —, je ne saurais donc guère vous en résumer la discographie, n'en connaissant pas le tiers de la moitié. A tel point que c'est même à partir de ce Cut — qui doit être le quinzième ou seizième album du groupe (on finit par avoir du mal à les compter) — que j'ai commencé à m'intéresser à Golden Earring. Ce disque sorti en 1982 et produit dans les standards rock du moment (sans les excès), c'est un peu l'album d'un seul titre : Twilight Zone, morceau d'anthologie de près de huit minutes, à la mélodie entêtante et entrecoupé d'un long passage instrumental aux faux airs d'improvisation (inspirée) sur lequel Kooymans et la section rythmique se font plaisir sans ennuyer leur auditoire. Les Hollandais goûtèrent de nouveau à un grand succès dans de nombreux pays avec ce titre qui tend — et c'est bien son seul tort — à éclipser tout le reste de l'album. On y trouve toutefois quelques bonnes compositions, à commencer par le premier titre, The Devil Made Me Do It ou la ballade Baby Dynamite dont le développement montre encore de jolies trouvailles mélodiques.

Tracklist : 
01. The Devil Made Me Do It **
02. Future
03. Baby Dynamite *
04. Last Of The Mohicans
05. Lost And Found

06. Twilight Zone
07. Chargin' Up My Batteries *
08. Secrets

Line-up :

Barry Hay (chant + guitare)
George Kooymans (chant + guitare)
Rinus Gerritsen (basse + clavier)
Cesar Zuiderwijk (batterie)
+
Robert-Jan Stips (synthétiseur)[*]
Hans Hollestelle (arrangements de cuivres)[**]

Année : 1982
Label : Red Bullet
Production : Shell Schellekens



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...