BON JOVI : s/t

A regarder le monstre du show-biz qu'est devenu BON JOVI après plus de trente ans de carrière, on finirait par en oublier que cette grosse machine trop parfaitement huilée a connu une époque plus heureuse, et que ses membres, aujourd'hui tout à fait hors-de-portée, tirent leurs racines dans un passé à dimension beaucoup plus humaine. L'histoire banale de jeunes musiciens de la côte Est des États-Unis passés par de petits projets de lycée, des enregistrements sans grande envergure, et des tâtonnements qui devaient les amener à sortir peu à peu de l'ombre. C'est à peu de choses près l'histoire de Jon Bon Jovi, dont la mise en avant sur la pochette de ce premier album n'était pas simplement une affaire de calcul à visées bassement commerciales. Car Bon Jovi (le groupe), c'était d'abord son leader. De lui, tout est parti. Le chanteur est partout dans l'écriture des neuf titres (exception faite du titre le plus AOR de l'album, She Don't Know Me, écrit en 1980 par Mark Avsec de DONNIE IRIS & THE CRUISERS), et c'est également autour de lui que se sont agglomérés les autres membres du groupe en 1983. Mais c'est tous ensemble qu'ils populariseront ce style alors neuf et tout à construire qu'était encore ce qu'on appelle en France le hard FM. A bien y regarder, on pourrait même se demander si Jon Bon Jovi n'en serait pas l'initiateur, car Runaway, écrit avec George Karak en 1982 et enregistré en compagnie de THE ALL STAR REVIEW qui avait épaulé Jon Bon Jovi avant la formation définitive du groupe, est un peu le mètre-étalon du genre, mêlant clavier omniprésent et riffs de guitare bien mordants. C'est en gros la recette appliquée à l'album qui enchaîne les mélodies entêtantes (Roulette, Love Lies, Breakout, Burning For Love, et bien entendu l'incontournable Shot Through The Heart — écrit avec Jack Ponti, l'ancien partenaire de Jon Bon Jovi dans THE REST, et repris sur le premier album de SURGIN') et ne laisse pas de place à l'à peu près. La production de Lance Quinn et Tony Bongiovi (le cousin du chanteur) a certes vieilli, mais elle fait aussi une partie du charme de ce disque qui aura, quoiqu'en pensent ses détracteurs, profondément marqué les années 80.

Tracklist : 
01. Runaway*
02. Roulette
03. She Don't Know Me
04. Shot Through The Heart
05. Love Lies
06. Breakout
07. Burning For Love
08. Come Back
09. Get Ready

Line-up :

Jon Bon Jovi (chant + guitare)
Richie Sambora (guitare)
David Rashbaum (clavier)
Alec John Such (basse)
Tico Torres (batterie)
+
Aldo Nova (guitare)
Tim Pierce (guitare)[*]
Roy Bittan (clavier)[*]
Hugh McDonald (basse)[*]
Frankie La Rocka (batterie)[*]
David Grahmme (chœurs)[*]
Mick Seeley (chœurs)[*]
Chuck Burgi (?)
Doug Katsoras (?)

Année : 1984
Label : Polygram + Jamb Co.
Production : Lance Quinn + Tony Bongiovi



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...