BOB HALLIGAN : Window In The Wall

BOB HALLIGAN s'est fait connaître dans les années 80 auprès des amateurs de hard voire de heavy les plus méticuleux, ceux qui épluchaient rigoureusement les livrets de leurs disques. On retrouve son nom — généralement affublé du signe distinctif « Jr » — dans les crédits d'albums de JUDAS PRIEST (période Screaming For Vengeance et Defender Of The Faith), KIX (une flopée de titres sur Midnight Dynamite, en 1985, mais aussi la très jolie ballade Don't Close Your Eyes sur l'album suivant), KISS (sur Hot In The Shade en 1989), HELIX (l'explosif Rock You, en 1984), etc. ; et je retiendrai pour ma part bien plus encore le très bon Night Of The Crime d'ICON en 1985, pour lequel Halligan signait ou co-signait plus de la moitié des titres. Ce premier album solo sorti après ses années les plus fructueuses en prendrait toutefois plus d'un à contre-pied, car il ne faut ici pas du tout s'attendre à trouver riffs endiablés et solos dégoulinants. Window In The Wall est un disque des plus sages, dans un style un peu à la croisée de la westcoast (la ballade The Way It's S'pozed To Be, Still Feels Like Love) et d'un AOR extrêmement doux (Midnite Mirage, Could've Been You), plutôt porté sur les ballades (I Will Remember You, Who's Lovin' You Now, etc.). Bien produits, bien interprétés, les titres de ce disque, composés entre 1986 et 1989 peinent toutefois sérieusement à capter l'attention, à quelques exceptions près qui n'ont cependant rien à voir avec ce que Bob Halligan avait pu composer par le passé. On ne peut clairement pas dire que le compositeur s'était réservé le meilleur de sa production, car si la plupart des titres restent assez agréables à écouter, comme Now That It's Not Over et son refrain à la TOTO, ou Hard Rain, leur enchaînement sans temps véritablement fort finit tout de même par lasser.

Tracklist : 
01. Could've Been You *
02. Now That It's Not Over
03. Still Feels Like Love **
04. I Will Remember You **
05. Who's Lovin' You Now
06. Window In The Wall
07. Midnite Mirage
08. The Way It's S'pozed To Be
09. Hard Rain ***
10. Standing On The Edge Of Goodbye

Line-up :

Bob Halligan (chant + clavier + guitare + clavier basse + programmation + chœurs)
+
Michael Ciro (guitare)
Eddie Martinez (guitare)
Rob Friedman (guitare)
Ira Siegel (guitare)
Arnie Roman (clavier + programmation)
Philip Ashley (clavier)
Peter Wood (clavier)
Phil Galdston (clavier + programmation)
Graham Shaw (clavier + programmation + chœurs)
Gerald O'Brien (clavier + programmation + clavier basse)
Doug Hall (clavier)
Seth Glassman (basse)
Rick Cua (basse)
Will Lee (basse)
Pat Mastelotto (batterie + percussions)
Emedin Rivera (percussions)
Michael Clarke (batterie + percussions)
Jeb Guthrie (chœurs)
Linny Halligan (chœurs)
Julie Eigenberg (chœurs)
Sammy Merendino (programmation)
Andre Bretts (programmation)
Victor Friedberg (sampling)

Année : 1991
Label : ATCO
Production : Bob Halligan + Arnie Roman (*) + Gerald O'Brien (**) + Graham Show (**) + Phil Galdston (***)




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...