GLENN FREY : The Allnighter

L'année 2016 commence tristement dans la famille des EAGLES, pour ne pas dire tragiquement, même, car mourir à 67 ans n'est pas dans l'ordre des choses. Et d'autant moins lorsqu'on succombe, comme GLENN FREY, à des complications liées au traitement d'une sale maladie comme la polyarthrite, qui frappe souvent plus sournoisement que d'autres. On s'épargnera d'imaginer la fin de vie de ce musicien admirable, trahi par ses articulations, pour se concentrer sur un fragment de sa belle et longue carrière. The Allnighter était le deuxième album solo de Glenn Frey, et restera son plus grand succès commercial en solitaire. La recette n'était pas très différente du précédent disque, No Fun Aloud ; on y retrouvait une couleur musicale proche, teintée de westcoast, de blues, de rock'n'roll inspiré des années 50 (Better In The U.S.A.), et même – d'une manière un peu moins heureuse – de funk à la PRINCE (Living In Darkness), le tout propulsé par quelques titres forts comme Smuggler's Blues (qui fut utilisé dans un épisode de la série télévisée « Miami Vice », dans lequel le chanteur tenait un des tout premiers rôles) ou la douce Sexy Girl. Un mélange d'inspirations naviguant pour l'essentiel hors des modes qui sévissaient au milieu des années 80, agglomérées par une forte personnalité, et servies par une voix singulière, un jeu de guitare imprégné de blues, une chaleur (souvent renforcée par l'emploi de cuivres), une attitude un brin nonchalante et une force tranquille qui font tout le charme des albums de Glenn Frey.

Tracklist : 
01. The Allnighter
02. Sexy Girl
03. I Got Love
04. Somebody Else
05. Lover's Moon
06. Smuggler's Blues
07. Let's Go Home
08. Better In The U.S.A.
09. Living In Darkness
10. New Love

Line-up :

Glenn Frey (chant + guitare + basse + batterie + clavier + piano)
+
Josh Leo (guitare)
Duncan Cameron (guitare)
John "J.R." Robinson (batterie)
Michael Huey (batterie)
Larry Londin (batterie)
David Hood (basse)
Bryan Garofalo (basse)
Greg Smith (saxophone)
William Bergman (saxophone)
Al Garth (saxophone)
Allan Blazek (clavier)
Barry Beckett (synthétiseur + piano)
David "Hawk" Wolinski (synthétiseur)
Lee Thornburg (trompette)
Vince Melamed (piano)
Nick DeCaro (violon)
Steve Forman (percussions)
Victor Feldman (chœurs)
Jack Tempchin (chœurs)
Oren Waters (chœurs)
Roy Galloway (chœurs)
Luther Waters (chœurs)

Année : 1984
Label : MCA
Production : Glenn Frey + Barry Beckett + Allan Blazek

 Ecouter l'album sur Deezer

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...