DEF LEPPARD : High'n'Dry

Après un premier album confirmant tout le bien qu'en pensait déjà la critique depuis le EP autoproduit Getcha Rocks Off, l'Amérique faisait déjà les yeux doux à DEF LEPPARD, l'accueillant notamment sur ses terres pour une tournée en support de cadors comme AC/DC, JUDAS PRIEST ou TED NUGENT. De retour chez eux, les Anglais devaient faire face à la réaction d'orgueil du public britannique qui n'avait pas digéré les infidélités de leurs protégés. L'Anglais ayant la rancune tenace, l'amertume des fans ne s'effacera pas avant plusieurs années. Mais toute ridicule qu'elle puisse paraître, cette rancoeur aura vraisemblablement permis au groupe de franchir une nouvelle étape. High'n'Dry marque en effet un nouveau départ pour Def Leppard qui, abandonnant quelque peu son rock'n'roll un peu brouillon des débuts, donne à ce disque une dimension beaucoup plus raffinée et mélodique à sa musique, aidé en cela par la production beaucoup plus soignée de Mutt Lange, pour qui High'n'Dry sera le début d'une longue et remarquable collaboration avec le groupe. On sent une certaine rage sur des titres comme Let It Go ou Another Hit And Run, mais la maturité aidant, la bande à Joe Elliott apprenait à dompter ses ardeurs, laissant davantage ressortir le côté mélodique des compos. On retrouve sur ce disque des brûlots dans un esprit résolument plus contemporain que le premier album qui était lui encore un peu ancré dans les années 70. Des titres comme le fabuleux Lady Strange ou la ballade Bringin' On The Heartbreak, sans oublier le superbe instrumental Switch 625, donnaient un bel aperçu du talent de ce groupe en matière de composition, talent qui devait s'étaler avec bien plus d'éclat encore dès l'album suivant, le mémorable Pyromania.

Tracklist :
01. Let It Go
02. Another Hit And Run
03. High'n'Dry (Saturday Night)
04. Bringin' On The Heartbreak
05. Switch 625 (instrumental)
06. You Got Me Runnin'
07. Lady Strange
08. On Through The Night
09. Mirror, Mirror (Look Into My Eyes)
10. No No No
11. Bringin' On The Heartbreak (remix)[bonus ed. 1984]
12. Me & My Wine (remix)[bonus ed. 1984]


Line-up :

Joe Elliott (chant)
Steve Clark (guitare)
Pete Willis (guitare)
Rick Savage (basse)
Rick Allen (batterie)

Année : 1981
Label : Mercury / Polygram
Production : Robert John "Mutt" Lange


1 commentaire:

  1. Pour moi le meilleur de leur collection, et aussi un show extra durant cette tournée.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...