ARI HEST : Someone To Tell

Il n'aura guère fallu plus de quatre ans et trois albums indépendants pour que le new-yorkais ARI HEST se fasse remarquer par la profession. En 2003, Ari signait son premier contrat avec la major Columbia qui ressortait dans la foulée la plupart des compos de son dernier album indépendant sous un nouveau titre : Someone To Tell. Au programme, une pop/rock moderne assez clairement tournée vers les sonorités acoustiques, donnant à ce disque une sobriété et d'une certaine manière une authenticité qu'on ne trouve finalement pas si souvent à un tel niveau. Autre particularité qui ne manque pas de relever la saveur de ce disque, la voix chaude et éraillée d'Ari, qui manifestement possède l'un des plus beaux organes de sa génération. Un timbre qui rappellera parfois aux anciens combattants que nous sommes un certain JEFF SCOTT SOTO, particulièrement quand le chanteur pousse un peu sur sa voix, sur les titres les plus rythmés comme Aberdeen, They're On To Me ou encore le terriblement « groovy » Not For Long et son refrain étincelant. L'alternance entre morceaux entrainants et ballades romantiques (Anne Marie, Monsters, les acoustiques When Everything Seems Wrong et Someone To Tell...) est un des secrets de fabrication de l'américain, à l'aise dans les deux domaines, sa voix chargée d'émotion et de vécu enrichissant chacune des compos. Et le talent d'écriture de Hest (qui signe seul la plupart des titres), parlons-en, voilà un artiste qui honore la profession, vous ne trouverez sur ce disque que classe, émotion et sincérité, pas de place pour les clichés, les plans éculés, non, la fadeur n'a pas sa place dans l'univers d'Ari Hest. Un rock entre AOR contemporain et rock un peu plus brut en raison de l'absence de fioritures, ce qui n'empêche pas une production et des arrangements aux petits oignons, mettant à contribution bien des instruments, de la guitare au piano en passant par l'harmonica (Strangers Again), l'accordéon, l'orgue (Fascinate You) ou les cuivres (le très « groovy » - une fois encore - Consistency). Le résultat n'est pas un hasard : la fraicheur est au rendez-vous.

Highlights : Not For Long, Aberdeen, They're On To Me, Fascinate You, Consistency, When Everything Seems Wrong...

Tracklist :
01. They're On To Me
02. A Fond Farewell
03. Aberdeen
04. Anne Marie
05. Holding On
06. Strangers Again
07. Fascinate You
08. Consistency
09. Monsters
10. Not For Long
11. When Everything Seems Wrong
12. Someone To Tell

Line-up:
Ari Hest (chant + guitare + piano)
+
Shawn Pelton (batterie + percussions)
Doug Petty (orgue + accordéon + piano)
Gregoire Maret (harmonica)
David Rolfe (guitare + basse + piano + clavier + mandoline)
Scott Seiver (batterie)
Danny Hest (piano)
Rob Calder (basse)
Joe Karnes (basse)
Jane Scarpantoni (violoncelle)
Hal Cragin (basse)
Darrell Briscoe (basse)
Pablo Calogaro (saxo)
Mike Bolger (trompette)
Dave Ralicke (trombone)
Clayton Craddock (batterie)

Année : 2004
Label : Columbia
Producteur : David Rolfe

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...