ARI HEST : The Green Room Sessions

Avant d'être signé en 2004 par Columbia, le new-yorkais ARI HEST a suivi un parcours indépendant sans faute, écoulant près de 20.000 exemplaires de ses trois albums autoproduits. Deux années après le remarqué Someone To Tell, le chanteur nous revient avec un EP au parfum particulier pour introduire la sortie prochaine de son quatrième album. Ce disque est particulier dans le sens où l'artiste a souhaité lui donner un caractère plus intimiste que par le passé. The Green Room Sessions a été intégralement enregistré, produit, mixé et interprété par Ari seul, dans son propre appartement, avec pour seuls outils ses instruments et son ordinateur. Mais là où d'autres musiciens se sont cassés les dents à trop vouloir se replier sur eux-mêmes, Ari Hest donne une petite leçon de musique auto-produite. D'abord, il choisit un format court, qui s'avère en définitive idéal à l'exercice acoustique : 17 minutes et 5 titres dont une somptueuse reprise de Little Lies de FLEETWOOD MAC (tiré du classique Tango In The Night), au tempo fortement ralenti et aux chœurs qu'on croirait tout droit issus du paradis. Deux des quatre nouveaux morceaux représentent un avant-goût du prochain album, sur lequel on les retrouvera dans d'autres versions. Et ces nouveau morceaux, parlons-en, car tous sans exception font honneur au talent d'Ari Hest, il y a d'abord des mélodies cajoleuses, portées par la chaude voix de l'américain (une des plus belles de la pop/rock moderne à mon avis), mais il y a aussi un univers, une atmosphère doucement mélancolique et diablement touchante, et puis le tirage de chapeau s'impose quant à la qualité de production et des arrangements, qui ne se contentent pas d'une simple guitare acoustique, mais proposent une jolie variété de sons, avec clavier (Them), guitare électrique (le très rafraichissant So Slow) et même harmonica sur le très bon Just As Well. Il n'est visiblement nullement besoin de moyens financiers faramineux pour produire un disque soigné de nos jours, il suffit d'avoir du talent, de l'inspiration et de bonnes oreilles. Une recette à méditer...

Highlights : So Slow, Little Lies, Just As Well...

Tracklist :
01. Upstairs
02. Them
03. Little Lies
[reprise FLEETWOOD MAC]
04. So Slow
05. Just As Well

Line-up :
Ari Hest (tout!)

Année : 2006
Label : Columbia
Production : Ari Hest


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...