DRAMA : Scene From A Distance

Dans le showbiz comme ailleurs, les couples se font et se défont en un claquement de doigts, mais à l'image de Pat Benatar et Neil Giraldo, celui que forment Susanne et Pat Taylor fait exception. En 1983 déjà, la chanteuse et le guitariste avaient collaboré avec une certaine réussite à l'unique album de THE BREAKS. Deux ans plus tard, toujours sur le label RCA, le couple de Memphis réapparaissait en duo (accompagné de quelques musiciens locaux dont Jack Holder de COBRA) sous le nom de DRAMA, avec ce remarquable  Scene From A Distance, un album classé hélas une nouvelle fois sans suite en dépit de ses nombreux atouts, à commencer par la voix de Susanne Jerome Taylor, suave et raffinée un peu à la manière d'une NANCY WILSON (Heart) ou SHEENA EASTON. Mais le charme de ce disque ne s'arrête pas là. L'amateur de pop AOR un brin « hi-tech » y trouvera certainement son compte, d'autant que le disque a plutôt bien passé l'épreuve du temps, grâce notamment à un recours assez sobre et non systématique aux sonorités synthétiques. Il faut dire que la voix enrobe le tout, de même que les parties de guitare bien présentes et plutôt inspirées, auxquelles s'ajoutent ici et là des sonorités chaleureuses comme le saxophone sur I Would Rush (To Your Love) et ses petits accents westcoast. Ajoutez à ces sonorités de généreux claviers dans le pur esprit de l'époque (The Perfect Crime), et vous aurez une petite idée de la musique de ce groupe qu'on peut qualifier d'élégante sans trop se mouiller. Une musique un peu dans l'esprit de MARILYN MARTIN, SCANDAL voire des titres les plus pop de HEART à la même époque (le titre phare de l'album : Paralyze) ; une orientation qui du reste n'avait manifestement rien d'opportuniste pour le couple Taylor si l'on en juge par les activités récentes du duo, qui se produit encore aujourd'hui dans ce style devenu rétro, sous le nom SUSANNE JEROME TAYLOR GROUP. Sans doute doit-on voir dans la sincérité de la démarche l'explication de l'excellente tenue de ce disque plus de 25 ans après sa sortie, un disque toujours introuvable en cd, soit dit en passant. Que les responsables en tirent les conclusions qui s'imposent...

Tracklist :
01. Paralyze
02. Mind Over Matter
03. Moment To Moment
04. Why Did Forever Have To End
05. Street Life
06. Heartache After Heartache
07. I Would Rush (To Your Love)
08. The Perfect Crime
09. Static
10. Here Comes Love

Line-up :
Susanne Jerome Taylor (chant)
Pat Taylor (guitare + chœurs)
+
Jack Holder (guitare)
Larry Klein (basse)
Tony Humeke (batterie)
Randy Goodrum (piano)
John Van Tongeren (clavier)
Tommy Faragher (clavier)
Paulinho Da Costa (percussions)
Lon Price (saxophone)
Peggy McAfee (programmation)

Année : 1985
Label : RCA
Production : Elliot Scheiner


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...