PARTLAND BROTHERS : Electric Honey

Comme son nom l’indique, le projet PARTLAND BROTHERS était une affaire de famille, celle de deux frères, Chris et G.P., deux musiciens qui avaient bien écumé les scènes de Toronto depuis la fin des années 70, naviguant de bar en bar avec leur groupe OLIVER HEAVYSIDE. Lorsque le groupe cessait ses activités, les deux frères se remettaient en piste sous forme de duo, et l’opportunité d’enregistrer leur premier disque leur était enfin offerte par Capitol. Electric Honey sortait dans la foulée en 1986, et le succès suivait très vite au Canada, et même aux États-Unis, de manière certes plus modeste, plaçant tout de même un single dans les 30 premières places des charts US (le très bon Soul City), contre un joli top 10 au pays des caribous. Guère étonnant quand on écoute ce disque au délicieux parfum pop AOR typiquement 80’s. Un style proche des géants de l’époque qu’étaient GLASS TIGER ou BOULEVARD sur des titres comme Electric Honey, Walk With Me ou Heat Up The Feel. La recette du duo alliait remarquablement fraîcheur et émotion, et contrairement à ce que son côté pop pourrait laisser penser, les Partland Brothers savaient aussi donner une place de choix aux guitares, les laissant même s’exprimer avec une certaine ardeur sur le superbe Outside The City, le point fort de cet album, rehaussé par un accompagnement de synthé « japanisant » du plus bel effet. Les frères Partland se complétaient avec un certain brio au micro, chacun pouvant compter sur de solides compétences vocales, dans un registre un tantinet fluet à la Alan Frew pour l’un, et plus costaud et rock pour l’autre. Cerise sur le gâteau, la production de Vini Poncia (KISS, ADRENALIN) habillait avec beaucoup de soin les compos cousue main du duo, leur offrant un son léché mais sobre, digne des premiers Glass Tiger. Les titres enjoués alternent les morceaux plus portés sur l’émotion, et dans ce domaine, des titres comme la ballade The Reason - aux faux airs de B.O. du film de vampires Fright Night – ou encore Best Love tiennent toutes leurs promesses, et même bien davantage. Véritablement, le groupe excellait dans ce style d’AOR envoûtant et empreint d’une élégance toute 80’s. La nomination du duo au titre de révélation de l’année 1987 aux Junos Awards (l’équivalent canadien de nos Victoires de la Musique, le côté navrant en moins) n’était à l’évidence pas un hasard.

Tracklist :
01. Electric Honey
02. Best Love
03. Soul City
04. Heat Up The Feel
05. Outside The City
06. That’s The Way It Will Be
07. Walk With Me
08. The Reason
09. This One’s For You
10. One Chance +

Line-up : 
Chris Partland (chant + guitare)
G.P. Partland (chant + percussions)
+
Domenic Troiano (guitare)
Simon Brierley (guitare)
John Bride (guitare)
Gerald O’Brien (clavier)
Richard Evans (clavier)
Ken Sinnaeve (basse)
Richard Milligan (basse)
Anton Fig (batterie)
Matthew Frenette (batterie)[+]
Greg Critchley (batterie)
Earl Seymour (saxo)
Rick Waychesko (cuivres)
John Johnson (cuivres)
Jim Romeo (cuivres)
Shawne Jackson (choeurs)
Colina Phillips (choeurs)
Sharon Lee Williams (choeurs)
Kelly Partland (choeurs)

Année :  1986
Label : Capitol / EMI Music Canada
Production : Vini Poncia + Jim Vallance [+]



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...