MAX CARL : Circle

Les fans de 38 SPECIAL se souviennent très certainement de MAX CARL, qui avait remplacé Don Barnes sur deux des albums les plus FM du groupe : Rock & Roll Strategy en 1988 et Bone Against Steel trois années plus tard. Avant cela, le chanteur claviériste avait réalisé trois albums solo, dont deux sous son véritable nom : MAX GRONENTHAL en 1979 et 1980. Et puis en 1985, après un intense travail en tant que musicien de studio pour les pointures de l'époque (des principaux membres des EAGLES en solo à BONNIE RAITT en passant par KENNY LOGGINS), et après avoir rogné son patronyme pour le remplacer par son deuxième prénom, Max Carl revenait avec un contrat chez MCA et un style bien dans l'air du temps. Ce qui marque sur ce disque, et plus encore que le souvenir que je gardais de ses performances avec 38 Special, c'est l'impressionnante profondeur de son chant. L'homme a du coffre, et un brin de voix, légèrement éraillée, faisant une grande part du charme de ce disque qui, d'un autre côté, souffre un peu des excès de son temps. C'est en effet dans un registre AOR « hi tech » qu'on retrouve le chanteur sur la plupart des titres, à commencer par l'un des deux morceaux phares de l'album : Radical Prodigal. Sur ce titre, la recherche mélodique et la performance vocale sauvent allègrement les choix de production, ce qui est moins le cas sur des titres plus aventureux comme Timing ou Lion Kills The Sparrow, ou bien encore, dans un genre plus rêche que sophistiqué : Night Train Roll. Autre excellent moment de ce disque, le superbe Circle, dans un genre AOR classique cette fois, et dont on comprend qu'il ait donné son titre à l'album. Là encore, la performance de Max Carl, et notamment sur le refrain, est assez époustouflante. Et c'est finalement ce qui ressort de l'écoute de ce disque, certes un peu suranné dans sa mise en forme, mais qui pour autant mériterait bien de sortir enfin en cd, et ainsi ne pas être tout à fait oublié.

Highlights : Circle, Radical Prodigal, Curves, Strategic Land...

Tracklist :
01. Radical Prodigal
02. Lion Kills The Sparrow
03. Circle
04. Cold Spot
05. Strategic Land (A Soldier's Song)
06. Night Train Roll
07. Thousand Nights
08. Tell Me Where Your Sister's Hiding
09. Curves
10. Timing

Line-up :
Max Carl (chant + clavier + guitare)
+
Andreas Becker (guitare)
Reinhard Besser (guitare)
Helmut Bibl (guitare)
Volker Barber (clavier)
Jimmy Haslip (basse + clavier)
Otto Fuss (batterie + percussions)
Eddie Zyne (batterie + percussions)
Christian Selke (saxophone)
Eddie Taylor (saxophone)
Tony Carey (choeurs)

Année : 1985
Label : MCA
Production : Peter Hauke


2 commentaires:

  1. Max Carl fait aussi partie de la galaxie Jack Mack & Heart Attack.

    RépondreSupprimer
  2. Groupe que je n'ai jamais eu l'occasion d'écouter, d'ailleurs.

    Ancien membre de CR ou nouveau venu ?

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...