DAKOTA : Runaway

Pour retrouver les premières traces de la collaboration entre Bill Kelly et Jerry Hludzik, il faut remonter au début des années 70, avec THE BUOYS. Première association et premiers succès aussi, avec le titre Timothy. Le duo se retrouvera plus tard sous le nom JERRY-KELLY, avant d'opter pour DAKOTA à l'aube des années 80. Le succès commercial sous ce nom sera moins retentissant que sous les précédentes incarnations, ce malgré une première partie de QUEEN aux États-Unis, et après un premier album sorti en 1980 chez Columbia, un disque aux sonorités encore bien ancrées dans la décennie qui venait de s'achever, Kelly et Hludzic reprirent le modeste circuit des petites salles de concert. En 1984, après un changement de label, sortait ce Runaway, second album qui marquait une très nette évolution tant dans le son que la qualité d'écriture. A la croisée de la westcoast et de l'AOR, entremêlant dans bon nombre de titres des éléments des deux styles, des harmonies vocales aériennes et foisonnantes à la LITTLE RIVER BAND et des solos de guitare qui parfois pourraient aisément s'intégrer à des titres beaucoup plus rock (sur le superbe Into The Night, ou plus modestement Love Won't Last), le duo trouvait avec ce disque la combinaison quasi parfaite, combinaison que l'excellente production du batteur fondateur de CHICAGO Danny Seraphine ne fait qu'embellir, et d'autant qu'elle a bien passé l'épreuve du temps. Fort du morceau Runaway qui aujourd'hui encore s'impose comme une des brillantes réussites du genre, et d'une poignée d'autres délices (Angry Men, Into The Night), l'album n'est toutefois pas absolument exempt de toute faiblesse, certains titres marquent moins que d'autres (Heroes, When The Rebel Comes Home, Tonight Could Last Forever...), mais il reste de ce disque une harmonie de ton, une atmosphère extrêmement plaisante, une certaine identité même, et le sentiment que cet album n'a pas tout à fait la place qu'il mérite dans l'estime des amateurs du genre.

Highlights : Runaway, Into The Night, Angry Men, More Love...

Tracklist :
01. Runaway
02. Tonight Could Last Forever
03. Heroes
04. When The Rebel Comes Home
05. Love Won't Last
06. Into The Night
07. Angry Men
08. If Only I'd Known It
09. Over And Over
10. Believin' [bonus]
11. More Love [bonus]
12. National Runaway Hotline Radio Spot

Line-up :
Bill Kelly (chant + guitare)
Jerry Hludzik (chant + guitare)
Rick Manwiller (piano + clavier)
+
Neil Stubenhaus (basse)
Bill McHale (basse)
Danny Seraphine (batterie)
Steve Porcaro (clavier)
Chris Pinnick (guitare)
Richie Zito (guitare)
Paul Jackson Jr. (guitare)
David Wolinski (clavier)
Michael Boddicker (clavier)
Ernie Watts (saxophone) [7]
Jeff Mitchell (piano électrique) [11]
Tony Romano (batterie) [11]
Bill Champlin (chœurs) [7]

Année : 1984 (2002 pour la réédition)
Label : MCA (AORchives pour la réédition remasterisée)
Production : Danny Seraphine


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...