THE SPIRITS : Drive

Formé à Liverpool au début des années 90 par le bassiste / compositeur / producteur Ronni O'Keefe et la chanteuse Nicky Williams, THE SPIRITS sortaient leur premier album plusieurs années plus tard, en 1996. C'est principalement sur le marché américain que le label Rocket Records (fondé entre autres par Elton John) choisissait de mettre les anglais sur les rails, avant que la maison mère Polygram ne les fasse dérailler, presque aussitôt, pour une vraisemblable et sombre histoire de remaniement du label. Que d'argent et de talent gâchés par ces récurrentes gesticulations des grands groupes de l'industrie discographique, et The Spirits ne faisaient qu'ajouter un nom à une très longue liste de groupes sacrifiés. Le duo anglais était pourtant loin de mériter pareil traitement, c'est ce qui saute aux oreilles en découvrant ce disque séduisant à bien des égards. D'abord la superbe voix de Nicky Williams, sorte de croisement entre ALISON MOYET, Pat Benatar et Sharleen Spiteri de Texas. Une chanteuse capable de s'illustrer tant dans un registre doux et atmosphérique (le mid tempo aux légers accents country Save Me, I Fall, Hope, What's Going On...) que puissant et enflammé (certains passages du superbe The Evening Song). Et c'est aussi ça le charme de cet album, sa grande diversité sous couvert de pop rock aux arrangements principalement acoustiques. Le terme peut en dérouter certains, mais ce Drive ne manque en aucun cas de rythme. Dans un style oscillant entre les premiers albums de TEXAS (l'excellent Stay) et PAT BENATAR époque Gravity's Rainbow (le rock bluesy Roar), l'album égraine même les moments forts, avec pour point culminant l'endiablé Truth Teller, un rock étincelant au refrain imparable. Pas de titre faiblard sur ce disque, mais des mélodies fortement addictives, rafraichissantes et plutôt envoûtantes, qui font d'autant plus regretter de ne pas avoir de suite à se mettre sous la dent. Le groupe se séparait en effet un an après la sortie de ce cd. Depuis, Ronni O'Keefe s'est remis à produire et composer pour d'autres. Plus de traces en revanche de Nicky Williams, pourtant remarquable sur ce disque.

Highlights : Truth Teller, The Evening Song, Stay, The Cross, Save Me, Drive...

Tracklist :
01. Drive
02. Stay
03. The Evening Song
04. Hope
05. The Cross
06. What's Going On
07. Truth Teller
08. Roar
09. Save Me
10. I Fall


Line-up :
Nicky Williams (chant)
Ronni O'Keefe (basse)
+
Alan Gillibrand (guitare)
Dave Jackson (clavier)
Mark Roberts (batterie)
Simon Denny (prog)

Année : 1996 
Label : Rocket / Island Records
Production : Ronni O'Keefe + Alan Gillibrand





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...