DAN REED NETWORK : s/t

Grâce à son EP Breathless et ses représentations live acharnées à raison de près de cinq concerts par semaine, le DAN REED NETWORK n'avait pas tardé à s'attirer l'intérêt de la profession. C'est finalement Mercury qui allait dégainer le plus vite en signant la bande la plus métissée de Portland en 1987. En comparaison du EP résolument plus pop que rock, ce premier album représentait une première étape dans le virage rock de DRN, l'arrivée de Bruce Fairbairn à la production - qui venait de rencontrer un immense succès avec Slippery When Wet de BON JOVI - ne faisant qu'accentuer la crédibilité du groupe aux yeux du public concerné. Plus édulcoré que sur le suivant, ce disque laissait déjà une place nettement plus importante aux guitares de Brion James, et les rythmiques prenaient une tournure nettement plus naturelle, délaissant de manière assez franche l'arsenal de programmation de Breathless. Les claviers de Blake Sakamoto - arrivé fraichement pour stabiliser le line up - se faisaient par ailleurs un chouïa plus audacieux également. Et puis, surtout, Dan Reed et ses amis concoctaient là une brochette de hits en puissance prêts à l'emploi pour les hisser vers les sommets. L'émotion était plus que jamais le mot d'ordre sur des perles comme Ritual, la somptueuse ballade Tamin' The Wild Nights ou encore l'envoûtant Resurrect et son intro de clavier absolument divine. Le cocktail rock à la sauce funky prenait une dimension qu'aucun autre groupe ne saura à mon avis atteindre. Tout aussi ingénieux que PRINCE dans son approche mélodique, Dan Reed Network se démarquait du nain de Minneapolis par un côté rock beaucoup plus prononcé, et surtout un sens de la mélodie qui ne se laissait jamais aller à des divagations artistiques indigestes comme ce fut parfois le cas de Prince sur un album comme le malgré tout incontournable Purple Rain. Dan Reed et son groupe s'inventaient un style et un personnalité propres. Le groupe redonnait du souffle au rock des 80's, et la suite de sa discographie nous en réservait encore de bien belles !

Tracklist :
01. World Has A Heart Too (intro)
02. Get To You
03. Ritual
04. Forgot To Make Her Mine
05. Tamin' The Wild Nights
06. I'm So Sorry
07. Resurrect
08. Baby Don't Fade
09. Human
10. Halfway Around The World
11. Rock You All Night Long
12. Tatiana

Line-up :
Dan Reed (chant + guitare)
Brion James (guitare)
Blake Sakamoto (clavier)
Melvin Brannen (basse)
Daniel Pred (batterie)

Année : 1988
Label : Mercury
Production : Bruce Fairbairn


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...