SPLENDER : Halfway Down The Sky

Formé à New York en 1990 par le chanteur / songwriter Waymon Boone, lui même fils d'un musicien professionnel, SPLENDER récoltait enfin le fruit de son travail à la fin de la décennie, lorsque Columbia le remarquait suite à sa victoire lors d'un concours de nouveaux talents. Très vite, le groupe se retrouvait chaperonné par le célèbre musicien Todd Rundgren (UTOPIA, etc...) chargé de produire ce premier album qui n'avait guère besoin d'être dégrossi tant les mélodies composées par Boone dégageaient un potentiel énorme. Boone se montrait capable d'écrire des hits à la pelle, basés sur une émotion omniprésente, et des refrains d'une redoutable efficacité. En cela, le groupe présentait d'évidentes similarités avec la scène pop / rock des années 80, et on pourra par exemple deviner quelques influences U2 sur les couplets du magnifique et très frais Yeah Whatever, un titre qui fera son chemin dans les charts, mais qui curieusement ne parviendra jamais à hisser Splender au rang qui lui revenait de droit. Les potentiels singles ne manquaient pourtant pas sur ce Halfway Down The Sky, avec notamment les superbes I Don't Understand ou Monotone, dans un registre où les guitares aux riffs cinglants se mariaient merveilleusement bien à la formule pop de l'ensemble. La ballade lancinante Space Boy était elle aussi à même de montrer le groupe sous son meilleur jour, avec un refrain, là encore, imparable, tout comme la superbe ballade acoustique I Think God Can Explain, un peu à la manière d'un VERTICAL HORIZON. Sur un titre comme Special, on se rapprochait du style rock alternatif un peu roots, à la TOAD THE WET SPROCKET voire même DREAMS SO REAL, alors que des titres comme I Apologize et plus encore Wallflower pouvaient évoquer le TEARS FOR FEARS d'antan dans un registre plus rock. Avec une telle richesse, difficile d'admettre le sort qui sera finalement réservé à ce groupe qui, dès l'album suivant passera sur un autre label pour sombrer finalement dans un oubli totalement immérité.

Highlights : Yeah Whatever, Monotone, Space Boy, I Don't Understand, Irresponsible, Special, I Think God Can Explain, I Apologize...

Tracklist :
01. I Don't Understand
02. Yeah, Whatever
03. Monotone
04. Space Boy
05. Special
06. I Think God Can Explain
07. Supernatural
08. Irresponsible
09. I Apologize
10. Spin
11. Cigarette
12. Wallflower
13. London


Line-up :
Waymon Boone (chant + guitare)
Jonathan Svec (guitare + piano + violoncelle)
James Cruz (basse)
Marc Slutsky (batterie)
+
Luke Ebbin (orgue)(11) 

Année : 1999
Label : Columbia / C2 Records
Production : Todd Rundgren


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...