UNRULY CHILD : s/t

Il est des albums qui passent et d'autres qui restent, et ce premier opus d'UNRULY CHILD, s'il n'a certainement pas battu des records de ventes à sa sortie en 1992 (faute de promotion de la part d'Interscope), eh bien ce disque est resté dans le coeur de nombreux fans de rock mélodique, et je ne vois pas très bien ce qui pourrait l'en faire sortir. Certainement pas son chanteur, l'un des plus grands représentants du genre, une voix au timbre reconnaissable au quart de tour, éraillée, puissante, extrêmement expressive. Mark Free sortait à l'époque de deux brillantes expériences avec KING KOBRA et SIGNAL, et sa rencontre avec les deux anciens membres de WORLD TRADE Bruce Gowdy (également ex-STONE FURY avec Lenny Wolf) et Guy Allison allait ajouter un nouveau projet de référence à sa carrière. Car la collaboration de ces trois-là était capable de faire des étincelles. Une preuve ? Après les deux brillants et plutôt décoiffants On The Rise et Take Me Down Nasty déboulait un hymne FM qui à lui seul justifie l'achat de ce disque : Who Cries Now est un joyau comme le genre FM ne sait hélas plus en engendrer de nos jours, un refrain à tomber à la renverse, une interprétation enflammée et comme toujours magistrale de Free, et au final un morceau dont il est difficile de se relever par la suite. Le fait est que le disque ne comporte aucune faute de goût, que la plupart des compos renferment des qualités mélodiques indéniables, portées par une interprétation naturellement transcendante de Mark Free, mais après exposition à l'embrasement du début d'album, difficile de retrouver la même fièvre par la suite. Pourtant, des titres comme l'excellent When Love Is Gone, Lay Down Your Arms, le plus hard Wind Me Up ou les ballades To Be Your Everything et Is It Over disposent tous de lignes mélodiques accrocheuses, de refrains bien sentis, et il faut le dire, tous ces titres feraient des classiques sur n'importe quel album sortant de nos jours dans ce style. Il paraissent simplement, non pas dérisoires, mais un peu amoindris en comparaison de (l'incomparable) Who Cries Now. Parfois, un titre suffit à faire d'un album un classique, et c'est à mon avis le cas sur cet album, intrinsèquement très bon par ailleurs.

Highlights : Who Cries Now, Take Me Down Nasty, On The Rise, When Love Is Gone, Wind Me Up, Criminal, Long Hair Woman...

Tracklist :
01. On The Rise
02. Take Me Down Nasty
03. Who Cries Now
04. To Be Your Everything
05. Tunnel Of Love
06. When Love Is Gone
07. Lay Down Your Arms
08. Is It Over
09. Wind Me Up
10. Let's Talk About Love
11. Criminal
12. Long Hair Woman


Line-up :
Mark Free (chant)
Bruce Gowdy (guitare + choeurs)
Guy Allison (clavier + choeurs)
Larry Antonino (basse + choeurs)
Jay Schellen (batterie + choeurs)
+
Paul Winger (choeurs)
Nate Winger (choeurs)

Année : 1992
Label : Interscope / Atlantic
Production : Beau Hill





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...