TONY CAREY : Some Tough City

Après un album enregistré sous le nom PLANET P PROJECT en 1983, TONY CAREY revenait en solo avec des ambitions encore à la hausse. Conséquence du succès rencontré les deux années passées, c'est MCA - la maison mère du label sur lequel était sorti le premier opus - qui prenait cette fois le chanteur en main, et l'aidait ainsi à confirmer et même faire croitre sa réussite. Avec les singles A Fine Fine Day et le bigrement euphorisant The First Day Of Summer - deux des plus grands titres de Tony - l'américain s'assurait une place de choix dans les charts US et asseyait par la même occasion Some Tough City dans sa position d'album le plus vendu du chanteur aux Etats-Unis. Il faut dire que Tony ne faisait pas dans la demi-mesure ; aidé par un son plus moderne que sur I Won't Be Home Tonight, et des compos encore plus marquantes et soignées, Some Tough City s'affirmait comme un véritable classique du rock mélodique des années 80. Un pur chef d'oeuvre ponctué d'innombrables hits (Eddie Goes Underground, Some Tough City...), et sublimé comme toujours par la magnifique voix de Tony. Un chant plein de vécu, de classe et de sincérité, un timbre inimitable... Des compos fraîches, touchantes, sources d'un bien-être planant. Une émotion servie bien sûr par la voix de Tony, mais également par des arrangements sobres mais superbes (notons au passage que Tony joue de tous les instruments sur ce disque, à l'exception de la batterie, des solos de guitare et du saxo), des parties de claviers sublimes consolidées par de généreux solos de guitare (le merveilleux Tinseltown...), une production remarquable... en clair : la classe à tous les niveaux ! Some Tough City restera bien entendu comme un des plus grands albums de Tony Carey, mais les suivants allaient encore nous réserver de bien fantastiques surprises !

Tracklist :
01. A Fine, Fine Day
02. A Lonely Life
03. Eddie Goes Underground
04. The First Day Of Summer
05. Reach Out
06. Tinseltown
07. Hungry
08. I Can't Stop The World
09. Some Tough City
10. She Can Bring Me Love


Line-up :
Tony Carey (chant + clavier + guitare + basse)
+
Reinhard Besser (guitare)
Johan Daansen (guitare
Robert Musenbichler (guitare)
Fritz Matzka (batterie)
Eddie Taylor (saxophone)

Année : 1984
Label : MCA
Production : Peter Hauke

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...