TOM KIMMEL : 5 To 1

Si Nashville et plus globalement l'État du Tennessee sont mondialement connus comme le berceau de la country, on oublie parfois la richesse de sa scène AOR dans les années 80, qui a vu éclore des talents tels que Van Stephenson, Dan Huff (Giant), ou encore Jimmy Davis (à Memphis) et John Kilzer (à Jackson). TOM KIMMEL fait également partie de ces musiciens remarquables, et c'est d'abord en tant que compositeur que le chanteur a fait ses preuves au début des années 80. Très vite, ses chansons sont adoptées par les plus grands noms du rock, comme les membres de THE BYRDS McGuinn, Clark & Hillman dès 1980 avec le titre Givin' Herself Away, ou encore JOE COCKER avec le superbe titre A To Z en 1986. Tom Kimmel reprenait du reste ce dernier pour son propre compte sur ce premier album solo, dans une version à mon avis encore plus aboutie. Musicalement, et à l'écoute des premiers titres comme le torrent d'enthousiasme That's Freedom (que l'ex-LITTLE RIVER BAND John Farnham reprendra au début des années 90) ou le très rock et bigrement efficace Shake, on pense à BRYAN ADAMS et plus encore à cette scène locale du Tennessee, et plus particulièrement à JOHN KILZER dont le premier album devait sortir peu après ce 5 To 1. Un rock mélodiquement très soigné, émouvant et sentant bon l'Amérique profonde, servi par une voix joliment éraillée, et un son frais comme sur A To Z, superbe ballade au refrain détonant, ou encore le très beau True Love qui met bien en avant le talent de mélodiste de Kimmel. Toujours dans une démarche de se réapproprier son bien, Tom Kimmel ajoutait ses propres interprétations de compositions personnelles dont d'autres artistes s'étaient jusqu'alors largement nourri, comme la ballade Heroes présente sur le premier album de SOUTHERN PACIFIC, ou Violet Eyes que le batteur / chanteur de THE BAND Levon Helm avait chanté au début des années 80 (vigoureusement dépoussiérée dans la version de Kimmel), et étonnamment, tous ces titres composés sur un laps d'une petite dizaine d'années s'intégrent parfaitement à ce 5 To 1. Il en résulte un album d'AOR sans artifice mais soigné, et des plus recommandables.

Tracklist :
01. That's Freedom
02. Shake
03. Tryin' To Dance
04. A To Z
05. True Love
06. Heroes
07. On The Defensive
08. Violet Eyes
09. No Tech
10. 5 To 1


Line-up : 
Tom Kimmel (chant + guitare)
+
Kenny Greenberg (guitare)
Mike Lawler (clavier)
Paul Harris (piano)
Michael Joyce (basse)
Joe Vitale (batterie)
Eddie Bayers (tambourin)
Jean Anne Chapman (chœurs)
Addison Ellis (chœurs)
Larry Willoughby (chœurs)
Walker Igleheart (chœurs)
Thomas Cain (chœurs)

Année : 1987
Label : Mercury / Polygram
Production : Bill Szymczyk
 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...