RICK SPRINGFIELD : Tao

Après un somptueux Living In Oz et un détour par Hollywood dans le relatif bide Hard To Hold (dont la B.O. marchera mieux que le film), RICK SPRINGFIELD reprenait le micro sous un visage assez différent. En deux ans, le chanteur s'était en effet laissé séduire par les sirènes de la technologie, et c'est sous la forme d'un AOR plus dansant, aux arrangements plus synthétiques que l'australien abordait ce Tao. L'orchestration ne laissait du coup plus guère de place à la guitare, offrant aux claviers et à la programmation une place déterminante. N'allez toutefois pas en déduire à la hâte que ce Tao perdait le charme qui caractérisait les précédents opus de Rick. Il nécéssitait seulement un léger temps d'adaptation, car un point crucial n'avait pas changé d'un iota : le talent de composition de son auteur. Et de ce point de vue, il serait bien difficile de trouver des faiblesses à ce disque. Des frénétiques Dance This World Away et Celebrate Youth à la douceur de State Of The Heart ou Power Of Love, en passant par la ballade au piano d'une sobriété troublante My Father's Chair (la suite de l'hommage que Rick avait rendu à son père sur l'outro de Success Hasn't Spoiled Me Yet April 24), la mélodie se dégustait onctueuse et brûlante ! On ne manquera pas non plus de frissonner sur l'hypnotique Stranger In The House et son déluge de claviers envoûtants. Mais au vu des choix de production, on aurait pu croire à l'époque que ce disque passerait mal l'épreuve du temps. C'eut été sous-estimer le talent de Rick Springfield, qui, à l'image de STEVIE NICKS sur Rock A Little, donnait une telle charge d'émotion à ses compos que le temps n'a finalement que peu de prise sur la mise en forme choisie. Après un Rick Springfield fossoyeur des 70's sur Working Class Dog, le chanteur se retrouvait en quelque sorte l'un des géniteurs de la mouvance "hi-tech" AOR.

Tracklist :
01. Dance This World Away
02. Celebrate Youth
03. State Of The Heart
04. Written In Rock
05. The Power Of Love (The Tao Of Love)
06. Walking On The Edge
07. Walk Like A Man
08. The Tao Of Heaven
09. Stranger In The House
10. My Father's Chair


Line-up :
Rick Springfield (chant + guitare + basse)
+
Tim Pierce (guitare)
Mitchell Froom (programmation)
John Phillip Shenale (clavier)
Jeff Silverman (clavier)
Mike Baird (batterie)
Mike Fischer (percussions)
Pino Palladino (basse)
Nicky Hopkins (clavier)
Richard Page (choeurs)
Edie Lehmann (choeurs)
Tom Funderburk (choeurs)
Tom Kelly (choeurs)
Mike Seifrit (choeurs)
Nigel Lundemo Pierce (talking boy)

Année : 1985
Label : RCA
Production : Rick Springfield + Bill Drescher


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...