RICK SPRINGFIELD : Living In Oz

Deux ans après un Success Hasn't Spoiled Me Yet qui annonçait un virage plus AOR, RICK SPRINGFIELD revenait avec un disque qui allait définitivement marquer le rock mélodique de son empreinte. Le chanteur nous servait là dix titres d'une originalité époustouflante, avec pour commencer une avalanche de hits figurant aujourd'hui parmi les plus connus du chanteur. Le relativement sophistiqué Human Touch pour commencer, dont les arrangements synthétiques préfiguraient d'une certaine manière l'orientation de l'album suivant, Tao.  Le tout à la fois chaleureux et relativement rageur Alyson contraste par l'association de couplets au parfum reggae et d'un refrain fulgurant. Les hits, donc, défilent sur ce disque qui a tout d'un classique, avec Affair Of The Heart et son intro émotionnelle et futuriste, ou encore l'endiablé Living In Oz, et le reste était bien loin de se contenter de combler les vides. Notamment Motel Eyes qui pourrait bien être le titre le plus percutant de l'album. On relèvera aussi le somptueux Souls, très représentatif de la dimension émotionnelle que le chanteur a toujours su insuffler à ses compos, de même que I Can't Stop Hurting You qui aurait sans mal pu figurer sur l'un des deux premiers BON JOVI. Précurseur, Rick ? Sans aucun doute. Living In Oz est souvent nommé dans le trio gagnant des albums les plus réputés de Rick Springfield, et ce n'est pas moi qui viendrais remettre en cause les éloges qui lui sont habituellement associés.

Tracklist :
01. Human Touch
02. Alyson
03. Affair Of The Heart
04. Living In Oz
05. Me & Johnny
06. Motel Eyes
07. Tiger By The Tail
08. Souls
09. I Can't Stop Hurting You
10. Like Father, Like Son


Line-up :
Rick Springfield (chant + guitare + basse)
+
Tim Pierce (guitare)
Mike Baird (batterie)
Mike Sefrit (basse)
Dennis Belfield (basse)
Alan Pasqua (clavier)
Mitchell Froom (clavier)
John Philip Shenale (clavier)
Brett Tuggle (clavier)
Gabriel Katona (clavier)
Richard Elliott (saxo)
Jack White (batterie électrique)
Michael Fisher (percussions)
Tom Kelly (choeurs)
Richard Page (choeurs)

Année : 1983
Label : RCA
Production : Rick Springfield + Bill Drescher


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...