RICK SPRINGFIELD : Alive

A l'image de Styx ou Journey, RICK SPRINGFIELD est de ces gros calibres des charts US dont la réputation s'est pour ainsi dire stoppée net aux frontières de la France. Avec plus de 18 millions d'albums vendus, le chanteur et à ses heures acteur australien n'avait plus grand chose à prouver à ses fans. Et pourtant, avec ce tout premier live de sa longue discographie, Rick bousculait tous les préjugés que les plus perfides avaient à son égard. Trop pop pour certains, trop touche-à-tout pour d'autres, il est vrai que Rick n'avait guère laissé s'exprimer son côté rock depuis les albums Working Class Dog et ce qui est pour moi son meilleur album studio, l'excellent Living In Oz. Mais avec ce Alive, il ne fait plus aucun doute que Rick Springfield est plus vivant que jamais ! Rien d'étonnant à ce que les deux albums précités soient massivement représentés sur ce disque où la guitare a la part belle. On est soufflé dès le premier titre par un son gigantesque, et une atmosphère live parfaitement conservée, malgré les petites retouches faites en studio comme le précise le chanteur sur le livret. « Sacrilège! » s'indigneront les puristes. Eh bien moi, je me réjouis, tout subjugué que je suis par l'atmosphère électrique de ce disque, ses morceaux à l'impact décuplé, et je l'avoue sans honte, je ne regrette pas un instant l'absence de ces petits défauts qui accompagnent généralement les albums live. Les compos possèdant toutes une base très rock qui était un peu adoucie par les arrangements sur album, ce live est enfin l'occasion de montrer ce qu'elles ont potentiellement dans le ventre. De Affair Of The Heart à Living In Oz en passant par I've Done Everything For You (reprise de SAMMY HAGAR qui figurait sur Working Class Dog) et la reprise de l'hymne de VAN MORRISON Gloria, tout est prétexte à faire parler la poudre. L'émotion est aussi très présente avec une version de Free (du dernier album en date Karma) somptueuse, au même titre que My Father's Chair, le morceau écrit en hommage à son père. Avec pourtant plus de 70 minutes de musique, on en vient quand même à regretter que certains titres (comme Don't Walk Away tiré de la B.O. Hard To Hold) intégrés au medley qui ponctue l'album à mi-parcours ne soient pas délivrés en version intégrale. La dose ne serait-elle jamais assez forte ? Suffisamment tout de même pour finir sur les rotules, comme si on venait d'assister au spectacle. On en vient à réaliser une anomalie : Rick ne vieillit pas. Mieux encore, passé cinquante ans, il affiche une forme de jouvenceau et nous délivrait avec ce live enregistré en 2000 l'une des plus grosses claques de la décennie dans le genre. Alive est très certainement l'album incontournable de la discographie de l'australien. L'occasion de (re)découvrir un chanteur à la voix superbe et animé par une énergie à couper le souffle.

Highlights : Affair Of The Heart, Alyson, Living In Oz, Gloria, I've Done Everything For You, Free... etc... etc... etc...

Tracklist :
01. Affair Of The Heart
02. I've Done Everything For You
03. Alyson
04. Rock Of Life
05. Don't Talk To Strangers
06. I Get Excited
07. Love Somebody
08. April 24th / My Father's Chair
09. State Of The Heart
10. Medley :
What Kind Of Fool Am I ?
Don't Walk Away
Carry Me Away
Everybody's Girl
Calling Girls
Stand Up!

11. Free
12. Love Is Alright Tonite
13. Human Touch
14. Jessie's Girl
15. Kristina
16. Living In Oz
17. Gloria *
18. Itsalwaysomething


Line-up :
Rick Springfield (chant + guitare)
Dave Whiston (guitare)
Derek Hilland (clavier)
Jack White (batterie)
Lance Morrison (basse)
Matt Bissonette (basse)
Rodger Carter (batterie) (*)
Stan Bush (choeurs additionnels) 

Année : 2001
Label : Hip-O Records
Production : Rick Springfield + Bill Drescher

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...