L.A. GUNS : s/t

Sur le papier, L.A. GUNS faisait un peu figure de gang de rescapés. La dernière mouture du groupe - qui avait connu pas mal de va-et-vient depuis sa formation en 1986 - comptait en effet des anciens membres de groupes aussi connus que GUNS N' ROSES (dont Tracii Guns incarna le tout premier line up, avant l'arrivée de Slash) et WASP (Steve Riley) ; le jeune chanteur Philip Lewis (ex-GIRL, avec le futur guitariste de DEF LEPPARD Phil Collen) n'était à l'époque pas non plus un parfait inconnu, dans son Angleterre natale du moins. C'est en tout cas armés d'un certain besoin de reconnaissance que les L.A. Guns sortaient ce premier opus en 1988. On sent une certaine rage sur la plupart des titres qui présentaient un sleaze rock bien moins dégrossi qu'il ne le sera par la suite. La production brouillon de Jim Faraci (POISON, KIX, RATT) renforçait ce coté brut de décoffrage, mais déjà, les compos du groupe faisaient état d'une certaine supériorité sur le tout venant de la pullulante scène de Los Angeles. Des titres comme One More Reason, Electric Gypsy ou la superbe ballade One Way Ticket et son interlude acoustique Cry No More témoignaient d'une sensibilité à part et d'une attirance incontestable pour la mélodie. Le jeu de guitare de Tracii Guns parvenait à sublimer les autres titres qui péchaient par un certain manque de maturité, et le timbre de voix si particulier de Phil Lewis laissait quant à lui entrevoir un avenir plus que prometteur au groupe. L.A. Guns avait déjà un style sur ce premier album, il ne lui restait plus qu'à le travailler jusqu'à atteindre la perfection quelques années plus tard !

Tracklist :
01. No Mercy
02. Sex Action
03. One More Reason
04. Electric Gypsy
05. Nothing To Lose
06. Bitch Is Back
07. Cry No More
08. One Way Ticket
09. Hollywood Tease
10. Shoot For Thrills
11. Down In The City


Line-up :
Philip Lewis (chant)
Tracii Guns (guitare)
Mick Cripps (guitare + clavier)
Kelly Nickels (basse + harmonica)
Steve Riley (batterie)

Année : 1988
Label : Vertigo / Polygram
Production : Jim Faraci

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...