JIMMY EAT WORLD : Futures

Après le gros succès rencontré par Bleed American, les américains de JIMMY EAT WORLD ont pris tout leur temps pour lui concocter un successeur. Et grand bien leur en prit, car si le précédent opus ne brillait pas toujours par la richesse de ses mélodies, Futures fait au contraire mouche à presque tous les coups. Les trois extraits dévoilés il y a quelques mois ne trompaient pas leur monde, car même si les perles de rock moderne que sont Just Tonight, le premier single Pain ou le magnifique Polaris représentent bien les meilleurs titres de cet album, le reste n'est pas non plus à jeter. Bien au contraire. Et des titres comme Shame, le décapant Nothingwrong ou la très touchante ballade au piano Drugs Or Me font également montre de remarquables et rares qualités d'écriture. Sans rien apporter au genre d'un point de vue purement stylistique, sans se démarquer franchement des autres groupes du genre par une voix ou autres particularités qui font la personnalité unique d'une poignée de groupes, Jimmy Eat World affiche sur ce disque une aisance mélodique que je ne lui connaissais pas jusqu'à présent. On pense parfois à THE CURE ou SIMPLE MINDS sur certaines intros ou sonorités de guitares et il est évident que le groupe relègue désormais au second plan le punch de ses débuts,  favorisant par la même occasion le frisson au détour de brûlots comme Polaris ou le planant 23. Une des meilleures surprises de l'année 2004, sans l'ombre d'un doute.

Highlights : Polaris, Just Tonight, Pain, 23, Shame, Drugs Or Me, Work, Futures...

Tracklist :
01. Futures
02. Just Tonight...
03. Work
04. Kill
05. The World You Love
06. Pain
07. Drugs Or Me
08. Polaris
09. Nothingwrong
10. Night Drive
11. 23
12. Shame


Line-up :
Jim Adkins (chant + guitare)
Tom Linton (guitare)
Rick Burch (basse)
Zach Lind (batterie)

Année : 2004
Label : Interscope
Production :  Gil Norton

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...