JADED HEART : Mystery Eyes

L'emploi du temps de Michael Bormann était des plus chargés à l'époque où sortait ce Mystery Eyes. Après avoir tourné en première partie de AXXIS pour promouvoir Slaves And Masters, Bormann et Michael Mueller se retrouvaient impliqués aux côtés du guitariste Alex Beyrodt (SINNER, présent également sur S&M de même que sur quelques titres de ce Mystery Eyes) dans le projet plus heavy THE SYGNET dont ils enregistraient le premier album quasiment au même moment que ce Mystery Eyes. JADED HEART manquait donc probablement un peu de recul, et c'est sans doute là qu'il faut trouver la raison de la petite baisse de régime qu'accusait le groupe allemand sur ce troisième album. Naturellement, Jaded Heart était loin de se livrer à l’infamie sur ce disque qui commençait d'ailleurs de la plus grandiose des manières avec Heaven Is Falling, un hymne dans la plus pure tradition du groupe, précédé par une intro splendide, dont Jaded Heart commençait à faire son ordinaire sur chaque début d'album. Passé ce titre, les mélodies se font moins inspirées qu'à l'habitude, avec une série de titres plus communs comme Give It All The Best, She's Not You ou la « power ballad ╗ Whisper. Il n'en restait pas moins un album agréable, qui confirmait si besoin était qu'un chanteur de la trempe de Michael Bormann pouvait tout embellir. On releve en outre quelques excellentes compos comme Stop Me From Falling ou Mystery Eyes (un titre suave et élégant qui rappelle le style plus FM du premier album), pour lesquels l'inspiration mélodique se fait à nouveau beaucoup plus évidente. Mystery Eyes était au fond un album transitoire, un moment de relative relâche entre le très bon Slaves And Masters et l'incomparable IV. Un album dont la qualité est plus à rapprocher des deux tentatives de CHARADE.

Tracklist :
01. Heaven Is Falling
02. Stop Me From Falling
03. Give It All The Best
04. Whisper
05. She's Not You
06. Mystery Eyes
07. Walk On A Wire
08. Can't Stand The Heartache
09. Where Did Our Love Go
10. No Friend Of Mine
11. What Is Love


Line-up : 
Michael Bormann (chant + guitare)
Chris Ivo (clavier)
Michael Mueller (basse)
Axel Kruse (batterie)
+
Andreas Rippelmeyer (guitare)
Alex Beyrodt (guitare)

Année : 1998
Label : BWS Records / Semaphore
Production :  Michael Bormann



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...