GOTTHARD : Dial Hard

En 1994, lorsque sortait ce deuxième album, GOTTHARD revenait de deux années mouvementées, durant lesquelles le groupe s'était déjà imposé dans son pays et commençait à percer en Allemagne. Des tournées européennes, une première partie de BRYAN ADAMS même, les Suisses avaient écoulé quelques palettes de leur premier album :  disque de platine chez eux, plusieurs semaines en tête des hit-parades, et les choses ne faisaient que commencer. Steve Lee et Leo Leoni s'étaient de nouveau enfermés en studio en compagnie du producteur Chris von Rohr, et en avaient sorti un nouveau chapelet d'hymnes du hard rock, d'inspiration 70's tout en étant bien ancrés dans leur époque, grâce notamment à un son propre et vivant à la fois. Alors, ces hymnes ? Mountain Mama évidemment, She Goes Down, Higher, Love For Money, Open Fire : si ces titres ne vous disent rien, il est peu probable que vous les ayez oubliés si par le plus heureux des hasards il vous est arrivé, ne serait-ce qu'une fois, de les offrir à vos oreilles. Refrains imparables, riffs ronflants sur rythmiques bien lourde, et puis cette voix chaude et éraillée en diable, que la facilité pourrait amener à comparer à l'organe (supérieur) d'un David Coverdale. Mais uniquement la facilité, car Steve Lee avait tout du grand chanteur, avec ce supplément de personnalité et de talent qui fait un interprète identifiable entre mille. Des hymnes donc, interprétés magistralement, et taillés pour la scène. Et dans un registre plus doux, que dire de la reprise de COBRA, Travellin' Man, devenu sur ce disque I'm Your Travellin' Man, si ce n'est que Steve Lee s'attaquait au terrain d'un certain Jimi Jamison avec suffisamment d'aplomb et de maîtrise pour au minimum s'aligner sur la beauté de la version originale. Autre reprise, un Come Together tout muscles, qui est à mon sens l'une des versions les plus réussies du classique des BEATLES repris à toutes les sauces à travers les âges. Et pour finir sur une note de douceur, un I'm On My Way dont le titre annonçait la couleur, tout en permettant de jauger plus précisément encore la beauté de timbre du regretté Steve Lee.

Tracklist :
01. Higher
02. Mountain Mama
03. Here Comes The Heat
04. She Goes Down
05. I'm Your Travellin' Man
[reprise COBRA]
06. Love For Money
07. Get It While You Can
08. Come Together [reprise THE BEATLES]
09. Dirty Devil Rock
10. Open Fire
11. I'm On My Way

Line-up :
Steve Lee (chant)
Leo Leoni (guitare + choeurs)
Marc Lynn (basse)
Hena Habegger (batterie)
+
Pat Regan (clavier)
Steve Bishop (guitare - solo)[5+11]
Steve Bailey (basse)[9+11]

Année : 1994
Label : BMG
Production : Chris von Rohr


Mountain Mama, version live :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...