ADRENALIN : Road Of The Gypsy

Suite à l'enregistrement du titre Road Of The Gypsy pour la bande originale du film Iron Eagle chez Capitol, ADRENALIN se voyait proposer un contrat par la major MCA. Ayant récupéré la plupart des masters de American Heart - le premier album sorti en toute confidentialité chez Rocshire Records deux années plus tôt - le label choisissait de redonner une chance à ces anciens morceaux, et c'est ainsi qu'on retrouvait sur ce Road Of The Gypsy six des neuf titres de American Heart, dans des versions tout juste remixées. A ces titres s'ajoutait bien sûr le somptueux Road Of The Gypsy, à l'évidence le plus grand morceau du groupe, qui marquait une nouvelle étape dans sa progression. Alors que le groupe avait déjà radicalement repensé son style sur le précédent album, Adrenalin peaufinait un peu plus son côté AOR, et à ce titre, on ne peut que regretter qu'on ne leur ait pas donné l'opportunité de sortir un album fait uniquement de matériel frais. L'excellent Broken Hearted Bound et son petit côté SURVIVOR agrémenté de saxo était également là pour attester de ce haut niveau mélodique, et de l'évolution encore plus soignée de la production de Vini Poncia. Autre inédit, le sympathique mais néanmoins plus dispensable Summer Nights qui renouait quant à lui avec le côté plus rock'n'roll des américains. Hélas pour la bande de Detroit, la loi des séries allait encore frapper, et après le décès du premier chanteur qui leur avait barré la route d'un contrat chez Warner à la fin des années 70, après la mise sous les verrous des dirigeants de Rocshire qui avait annulé la promotion du premier album, une nouvelle affaire de sombres magouilles allait une fois encore se mettre en travers du chemin du groupe. L'équipe qui avait signé le groupe se retrouvait en effet mise à l'écart suite à une affaire de pots-de-vin versés aux radios pour la promotion des productions MCA. Les dirigeants partis, Adrenalin restait une fois encore sur la touche avant même d'avoir pu prouver quoi que ce soit. Triste histoire pour ce groupe qui allait mettre de longues années avant de refaire surface en DC DRIVE après avoir changé de chanteur. Ce Road Of The Gypsy sera donc le dernier opus de ce groupe pour le moins maudit. Et bien que les remix des titres de American Heart n'apportent rien aux versions originales, les nouveaux titres faisaient à mon sens de ce disque un classique à posséder absolument, si tant est qu'un label le réédite un jour, l'album n'étant pour l'instant hélas disponible qu'en vinyl... Réveillez-vous messieurs les directeurs artistiques !!

Tracklist :
01. Road Of The Gypsy
02. Nothern Shores
03. Broken Hearted Bound
04. Summer Nights
05. Faraway Eyes
06. The Kid's Got A Will To Live
07. The Pressure's On
08. Michael
09. Photograph (Time Passes On)

Line-up :
Marc Gilbert (chant)
Michael Romeo (guitare)
Flash (guitare)
Mark Pastoria (clavier)
Jimmy Romeo (saxo)
Bruce Schafer (basse)
Brian Pastoria (batterie)

Année : 1986
Label : MCA
Production : Vini Poncia


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...